Imprimer cette page

VALORISER LES COMPÉTENCES DE L’ORPT En vedette

Lundi, 16 Décembre 2019 519 Soyez le premier à commenter!

L’Association IDIMA (Initiative pour le Développement Interculturel de Maroua) a sollicité l’Observatoire Régional pour la Paix et la Tolérance (ORPT) pour faciliter un séminaire de formation le 24 juin 2019 sur le thème : La Décentralisation et les enjeux de développement.

Le séminaire a réuni une cinquantaine de participants venu d’horizons divers (Pasteurs, Enseignants, Diacre, Élu du peuple, Chef traditionnel etc). Pendant plus de 5 heures d’horloge, les questions portant sur la compréhension de la notion de la décentralisation ont fait l’objet des discussions.

 Exposé de David Bayang, Responsable de l’ORPT

Nous avons articulé la réflexion autour de : 

    A) La reconnaissance textuelle des principes majeurs de la décentralisation

    B) L’amorce du transfert des compétences 

    C) L’aménagement constitutionnel de la protection de la décentralisation

    D) La traduction dans les faits de la démocratie locale

 Vue d’ensemble des participants

Les caractéristiques importantes qui déterminent la décentralisation ont fait l’objet des discussions nourries. Notamment : 

    • La personnalité juridique des collectivités territoriales décentralisées (La Commune et les Régions) ;

    • L’autonomie des collectivités territoriales. Bien qu’étant autonome, les collectivités territoriales tiennent leurs compétences de l’Etat. L’Etat peut les reprendre à tout moment conformément aux dispositions de la loi.

A la veille des élections municipales prévues au courant du 1er trimestre 2020, les populations se mobilisent pour comprendre les nouvelles règles qui organisent les transferts des compétences.  Car, l’Etat ne peut pas à lui seul tout faire à la fois.

 Participants implorent le Seigneur pour le retour durable de la paix

Pierre Richard (Directeur des collectivités locales en France, décembre 1978), disait : « L’Etat fait trop de choses et à force d’être omnipotent, il devient impotent ».

En sommes, il ressortait de ce séminaire que la décentralisation au Cameroun est en cours de construction. Elle est loin d’être achevée. Cependant le processus de mise en place de la décentralisation exige que les populations participent à sa consolidation.

 

ORPT

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.