Toute l'actualité

UN PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD En vedette

Jeudi, 19 Novembre 2020 336 Soyez le premier à commenter!

Les plans d'action territoriaux ont été spécialement conçus pour permettre l'implémentation de la stratégie régionale de stabilisation de la Commission du Bassin du Lac Tchad, en adéquation avec les réalités des différentes zones de la sous-région touchées par le conflit avec Boko Haram. Cette stratégie a pour finalité l'amélioration concrète de la situation de crise et le relèvement socio-économique des régions concernées. Au Nigéria, ledit plan est déjà implémenté depuis plusieurs mois. En ce qui concerne le Cameroun, les travaux de consolidation viennent d'être bouclés et on s'achemine vers son opérationnalisation.

 

Genèse des Plan d'Action Territoriaux

 

En août 2018, la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), avec le soutien de l'Union Africaine (UA) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a developpé la stratégie régionale pour la stabilisation, le redressement et la résilience des zones du bassin du lac Tchad touchées par Boko Haram (SRS). La stratégie a été adoptée par le Conseil des Ministres de la CBLT le 30 août 2018 et approuvée par le Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA le 5 décembre 2018.

 

Le cadre de mise en œuvre pour l'opérationnalisation de la SRS est ancré dans le développement d'un ensemble de huit (8) plans d'action territoriaux (PAT) pour les principales zones du bassin du Lac Tchad touchées par Boko Haram, à savoir les États de Borno, Yobe et Adamawa au Nigeria, la région de Diffa au Niger, les provinces du Lac et Hajder-Lamis au Tchad et les régions du Nord et de l'Extrême-Nord du Cameroun.

 

La SRS définit neuf piliers d'intervention prioritaire, un cadre intégré et holistique pour répondre à l'instabilité dans la région du Lac Tchad. Les neuf piliers identifiés dans la SRS sont les suivants:
- Coopération politique;
- Sécurité et droits de l'homme;
- Désarmement, démobilisation, réhabilitation, réinsertion et réintégration des personnes associées avec Boko Haram (DDRRR);
- Aide humanitaire;
- Gouvernance et contrat social;
- Relèvement socio-économique et durabilité environnementale;
- Education, apprentissage et compétences;
- Prévention de l'extrémisme violent et construction de la paix;
- Autonomisation et inclusion des femmes et des jeunes.

 

Chaque pilier est composé de plusieurs objectifs stratégiques qui délimitent davantage les domaines dans lesquels des efforts sont et devraient être préparés pour améliorer les conditions des populations touchées par la crise ou par ses effets.

 

Consolidation du PAT de la région de l'Extrême Nord

 

En ce qui concerne la Région de l'Extrême-Nord Cameroun, un important atelier de consolidation du Plan d'action territorial (PAT) a eu lieu ce 17 novembre 2020 dans la ville de Maroua. Celui-ci réunissait les autorités municipales de toutes les localités frontalières au Tchad et au Nigéria qui subissent les attaques de Boko Haram, les représentants des différentes sectorielles concernées par le PAT, les organisations internationales, les ONG et les OSC de la Région, parmi lesquelles l'association GREDEVEL.

Cette rencontre était placée sous la présidence du Gouverneur qui était représentée pour la circonstance par Monsieur SIDI Albert, chef de service des affaires économiques et socioculturelles des services du Gouverneur.

 

Après l'exécution de l'hymne national, le consultant national pour l'élaboration du PAT a planté le décor de la rencontre en retraçant sommairement le processus ayant conduit à la conception de la matrice du PAT, dont les travaux du jour devaient servir à densifier, pour le rendre opérationnel d'ici 2021.


Par la suite, le représentant du Gouverneur a adressé son mot de bienvenue aux différents participants, après quoi il y a eu une séance photo pour boucler la phase protocolaire et lancer les travaux de la rencontre.


Photo de famille des participants


S’agissant des travaux de l’atelier proprement dits, les participants ont été organisés en groupes de travail par piliers, sur la base des 9 piliers qui constituent l’ossature du PAT. En ce qui concerne spécifiquement la Région de l’Extrême-Nord, le premier pilier relatif à la « coopération Politique » n’a pas été traité, vu qu’aucun participant à cet atelier ne travaille dans ce champ d’action. S’agissant des 8 autres piliers, les travaux de groupe ont consisté dans un premier temps à identifier les actions pouvant permettre d’atteindre les objectifs stratégiques déjà formulés pour chacun des piliers par la matrice du PAT. Par la suite, les résultats attendus ont été formulés et un chronogramme arrêté pour chaque activité proposée. Dans la même veine, il a fallu identifier les responsables et faire une estimation budgétaire pour chacune des activités proposées.

 

Une vue des participants répartis en groupes de travail


À l’issue des travaux, le consultant du PNUD s’est engagé à rapidement transmettre la substance des travaux à qui de droit. Celui-ci sera validé niveau national avant de parvenir au Secrétariat de la SRS au niveau régional. Nous espérons donc un démarrage effectif de ce plan d’action au début de l’année 2021. Cela viendra à coup sûr renforcer la stabilisation et la reconstruction de notre région et améliorer le quotidien des populations qui ont payé le lourd tribut de la crise sécuritaire causée par Boko Haram.

 

Aperçu sommaire du PAT de la région de l’Extrême Nord

Clusters  

Piliers

Objectifs stratégiques

Gouvernance

Coopération politique

Renforcement de la coopération politique

Renforcement des capacités nationales

Rôle des communautés économiques régionales et d'autres acteurs

Gouvernance et contrat social

Valeurs communes en matière de bonne gouvernance

 Amélioration de la prestation de services

Renforcement de l’état de droit et de l’obligation de rendre compte

Renforcement de la participation à la vie publique et de l'engagement civique

Amélioration de la coopération transfrontalière

Développement et Humanitaire

Autonomisation et inclusion des femmes et des jeunes

Protection des femmes et des filles

 Promotion de la participation, de l’autonomisation et les droits socio-économiques des femmes

Autonomisation, participation et protection des jeunes

 Suivi et obligation de rendre compte

 Aide humanitaire

Réponse humanitaire permettant de sauver des vies

Retour et réinstallation volontaires dans la sécurité et la dignité

Protection

Soutien psychosocial et cohésion sociale

 Relèvement
socio-économique et durabilité environnementale

Appui aux moyens de subsistance durables

Amélioration des infrastructures en faveur de l'intégration économique régionale

Création d'un environnement propice aux affaires

Assurance d'un environnement durable

Education, apprentissage, et compétences

Rétablissement d'une éducation inclusive de qualité, dans un environnement sécurisé

Promouvoir la formation professionnelle et de l'acquisition des compétences

Réforme du secteur de l'éducation

Promotion de l’apprentissage culturel et social

Développement des infrastructures éducatives

Promotion des activités de plaidoyer et du partage des expériences

Sécurité et Protection

Sécurité et droits de l'homme

Renforcement de la sécurité communautaire et restauration de l’état de droit

Gestion des groupes d'autodéfense

Promotion des droits de l'homme

DDRRR des personnes associées à Boko Haram

 Justice transitionnelle

 Réhabilitation et réconciliation

 Réinsertion et réintégration

Prévention de l'extrémisme violent (PEV) et construction de la paix

 Développement de l'éducation, des connaissances et des capacités en matière de PEV

Mobilisation des communautés et diffusion de contre-discours

Promotion de la coopération transfrontalière pour la prévention de, et la lutte contre l'extrémisme violent

Soutien à l'architecture de la paix

 

ORPT

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Laisser un commentaire

Assurez-vous de saisir toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Galerie photos

SUCCÈS DU PLAIDOYER POUR LA MISE EN PLACE  D’UN COMITÉ DE PRÉVENTION ET DE RÉSOLUTION DES CONFLITS À KAÏ-KAÏ

SUCCÈS DU PLAIDOYER POUR LA MISE EN PLACE D’UN COMITÉ DE PRÉVENTION ET DE RÉSOLUTION DES CONFLITS À KAÏ-KAÏ

More details
VALIDATION DU PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION  DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME NORD

VALIDATION DU PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME NORD

More details
RÉFLEXIONS AUTOUR DE L’AMÉLIORATION DE LA GESTION FONCIÈRE LOCALE PAR LES BÉNÉFICIAIRES DES SUBVENTIONS LANDCAM

RÉFLEXIONS AUTOUR DE L’AMÉLIORATION DE LA GESTION FONCIÈRE LOCALE PAR LES BÉNÉFICIAIRES DES SUBVENTIONS LANDCAM

More details
LA SITUATION SÉCURITAIRE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME NORD AU CENTRE DES PRÉOCCUPATIONS DE LA PLATEFORME FDS/OSC

LA SITUATION SÉCURITAIRE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME NORD AU CENTRE DES PRÉOCCUPATIONS DE LA PLATEFORME FDS/OSC

More details
UN PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION  DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

UN PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

More details
LA CARTOGRAPHIE PARTICIPATIVE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DE LA POPULATION RURALE

LA CARTOGRAPHIE PARTICIPATIVE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DE LA POPULATION RURALE

More details
UNE PLATEFORME POUR UNE PAIX DURABLE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

UNE PLATEFORME POUR UNE PAIX DURABLE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

More details
LANCEMENT DE L'OBSERVATOIRE RÉGIONAL POUR LA PAIX ET LA TOLÉRANCE (ORPT)

LANCEMENT DE L'OBSERVATOIRE RÉGIONAL POUR LA PAIX ET LA TOLÉRANCE (ORPT)

More details
VALORISER LES COMPÉTENCES DE L’ORPT

VALORISER LES COMPÉTENCES DE L’ORPT

More details

Recherche