Toute l'actualité

VALIDATION DU PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME NORD En vedette

Lundi, 22 Mars 2021 235 Soyez le premier à commenter!

Une importante rencontre a eu lieu ce 18 mars 2021 à Maroua, portant sur l’examen et la validation au niveau régional du Plan d’action territorial (PAT) de la mise en œuvre de la stratégie régionale de stabilisation du Bassin du Lac Tchad, en proie aux affres de Boko Haram depuis près d’une décennie. Cette rencontre présidée par le Gouverneur de la Région de l’Extrême Nord, a connu la participation de madame la représentante du secrétaire exécutif de la CBLT, des autorités préfectorales de la région, des autorités municipales des localités frontalières, du maire de la ville de Maroua, des différentes sectorielles, des organisations internationales, des ONG et OSC, au rang desquelles l’association GREDEVEL.

 

Le Gouverneur prononçant son discours d'ouverture


Cet atelier s’est ouvert par une phase protocolaire inaugurée par l’exécution de l’hymne national. Ensuite le Maire de la ville de Maroua a adressé un mot de bienvenue aux différents participants. Il a été relayé par la représentante du secrétaire exécutif de la CBLT et le consultant national en charge de l’élaboration du PAT, qui dans leurs différentes prises de parole ont adressé des remerciements au Gouverneur pour sa disponibilité et aux différents participants pour leur dévouement lors des étapes successives qui ont abouti à l’élaboration de ce PAT. Le Gouverneur a par la suite prononcé un discours d’ouverture des travaux de l’atelier, mettant ainsi un terme à la phase protocolaire.

 

Groupes de travail par Piliers

 

Les travaux de cet Atelier consistaient essentiellement à passer en revue le draft du PAT déjà consolidé lors d’une rencontre du même genre qui a eu lieu en janvier 2021, à la suite d’une précédente rencontre de collecte de données tenue en novembre 2020, avec à chaque fois les mêmes acteurs.


Concrètement, l’exercice auquel les participants étaient soumis consistait à valider, amender ou proposer de nouvelles actions dans les différents piliers du PAT, en y précisant les localités d’implémentation ciblées, en identifiant les acteurs devant intervenir pour leur mise en œuvre et en proposant une estimation budgétaire pour les actions supplémentaires.


Il convient de préciser que le draft du PAT consolidé avant la tenue de cet atelier avait été estimé à 328 millions de dollars, soit environs 180 115 000 000 de FCFA, pour un total de 35 actions prioritaires déclinées dans le tableau suivant :

 

Actions du PAT répertoriées par clusters et par piliers*
 Piliers Actions
I. CLUSTER GOUVERNANCE
Pilier 5 : Gouvernance et contrat social  Encourager la participation citoyenne à la gouvernance locale 
Renforcer les capacités des représentants locaux à la gestion participative
Former les jeunes et les femmes sur la citoyenneté responsable 
Pilier 9 : Autonomisation et inclusion des femmes et des jeunes   Prévenir les violences basées sur le genre (VBG) et prendre globalement en charge des survivants et survivantes  
Renforcer les capacités des femmes, des filles et de leurs associations sur leurs droits et devoirs ainsi que sur les VBG
Faciliter l’accès des femmes à la documentation civile  
Appuyer les microprojets individuels, assurer la formation professionnelle certifiante et appuyer l'installation des jeunes 
Accompagner les organisations de jeunes dans la réalisation des initiatives communautaires de développement  
Développer des champs communautaires de groupes mixtes 
Promouvoir les valeurs de travail, l’estime de soi et le travail en groupe 
II. CLUSTER DEVELOPPEMENT, HUMANITAIRE, ÉDUCATION

 Pilier 4 :

Aide humanitaire

 
Garantir le bien-être des réfugiés dans les camps
Consolider le processus d’enregistrement et de documentation civile des réfugiés de la région  
Inclure les populations déplacées dans les projets à quick impact
Assurer le soutien psychosocial et la cohésion sociale
Pilier 6 : Redressement socio-économique et durabilité environnementale Assurer le relèvement économique et la mise en place des moyens de subsistance aux populations
Réhabiliter ou reconstruire les infrastructures routières structurantes
Créer et construire des infrastructures de stockage, de conservation et de transformation
Formaliser la navigation fluviale sur le Chari et Logone
Réhabiliter ou reconstruire des marchés locaux
Améliorer la qualité des services rendus par les sectoriels
Créer un environnement propice aux affaires
Assurer un environnement durable et sain

Pilier 7 :

Education, apprentissage, et compétences   

Réhabiliter ou construire des établissements primaires et secondaires publiques et centres de formation aux métiers émergents 
Assurer le plaidoyer pour le retour des élèves des écoles coraniques dans l’école classique  
Promouvoir l’enseignement religieux et encadrer la promotion des écoles coraniques 
III. CLUSTER SECURITE ET PROTECTION  

Pilier 2 :

Sécurité et droits de l’homme

Créer des cellules et comités de protection dans les localités
Former des moniteurs en droits de l’homme
Pilier 3 : Désarmement, démobilisation, réhabilitation, réinsertion et réintégration des personnes associées avec Boko Haram Assurer la sensibilisation communautaire sur la réinsertion des ex-associés
Élaborer des guides de réhabilitation pour tous les acteurs du développement
Promouvoir le dialogue communautaire et intercommunautaire et assurer des activités de cohésion sociale

Pilier 8 :

Prévention de l’extrémisme violent et construction de la paix  

   
Formaliser les écoles coraniques en insistant sur la citoyenneté 
Mobiliser les communautés et diffuser des contre-discours
Soutenir localement l’architecture de paix 
IV. INTERVENTIONS TRANSFRONTALIERES (nouveau cluster) 
Créer des villages interdépendants dans les zones frontalières
Régler la question des souverainetés et harmoniser la perception du concept de Stabilisation  

* Les actions recueillies au cours de cet atelier ne figurent pas encore dans ce tableau


A l’issue des travaux, de nouvelles actions ont été retenues. Celles-ci seront intégrées dans le document final par le consultant national, avant sa transmission au Gouverneur de la Région. Il est donc prévisible que l’estimation budgétaire de ce PAT soit revue à la hausse, ainsi que le nombre d’acteurs identifiés pour son implémentation.

 

Le processus politique de validation du PAT de la Région de l’Extrême Nord est donc enclenché. Après validation du document final par le Gouverneur, celui-ci sera transmis au Ministre de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT). C’est à ce niveau que se fera le lobbying pour la mobilisation des fonds nécessaires à l’exécution de ce plan.

 

En attendant, les acteurs de la société civile ainsi que les partenaires au développement espèrent vivement que ce processus parvienne rapidement à son terme, afin que l’implémentation de ce plan quinquennal puisse être lancé avant la fin de cette année ; son objectif avoué étant la stabilisation pérenne de notre région fragilisée par Boko Haram.

 

 

ORPT

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Laisser un commentaire

Assurez-vous de saisir toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Galerie photos

SUCCÈS DU PLAIDOYER POUR LA MISE EN PLACE  D’UN COMITÉ DE PRÉVENTION ET DE RÉSOLUTION DES CONFLITS À KAÏ-KAÏ

SUCCÈS DU PLAIDOYER POUR LA MISE EN PLACE D’UN COMITÉ DE PRÉVENTION ET DE RÉSOLUTION DES CONFLITS À KAÏ-KAÏ

More details
VALIDATION DU PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION  DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME NORD

VALIDATION DU PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME NORD

More details
RÉFLEXIONS AUTOUR DE L’AMÉLIORATION DE LA GESTION FONCIÈRE LOCALE PAR LES BÉNÉFICIAIRES DES SUBVENTIONS LANDCAM

RÉFLEXIONS AUTOUR DE L’AMÉLIORATION DE LA GESTION FONCIÈRE LOCALE PAR LES BÉNÉFICIAIRES DES SUBVENTIONS LANDCAM

More details
LA SITUATION SÉCURITAIRE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME NORD AU CENTRE DES PRÉOCCUPATIONS DE LA PLATEFORME FDS/OSC

LA SITUATION SÉCURITAIRE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME NORD AU CENTRE DES PRÉOCCUPATIONS DE LA PLATEFORME FDS/OSC

More details
UN PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION  DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

UN PLAN D’ACTION TERRITORIAL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

More details
LA CARTOGRAPHIE PARTICIPATIVE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DE LA POPULATION RURALE

LA CARTOGRAPHIE PARTICIPATIVE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DE LA POPULATION RURALE

More details
UNE PLATEFORME POUR UNE PAIX DURABLE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

UNE PLATEFORME POUR UNE PAIX DURABLE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

More details
LANCEMENT DE L'OBSERVATOIRE RÉGIONAL POUR LA PAIX ET LA TOLÉRANCE (ORPT)

LANCEMENT DE L'OBSERVATOIRE RÉGIONAL POUR LA PAIX ET LA TOLÉRANCE (ORPT)

More details
VALORISER LES COMPÉTENCES DE L’ORPT

VALORISER LES COMPÉTENCES DE L’ORPT

More details

Recherche